Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 15:14


Contrairem
ent aux affirmations de nombreux prévisionnistes, la reprise économique est plus précoce en France et en Allemagne qu’en Angleterre et même aux Etats-Unis.

 




Outre les nombreux indicateurs  précurseurs le démontrant (ceux de l’OCDE, de PMI, climat des affaires européens, …), les évolutions de PIB donnent :

 

Variation du PIB en % :  2007       2008                       T2-09     T3-09.           Total T2+T3 

France :                                2,3          0,3                          0,3           0,5pr                        0,8

Allemagne :                         2,6          1,0                          0,3           0,9pr                        1,2

Zone €uro :                          2,7          0,6                          -0,1          0,5pr                        0,4

Royaume-Uni :                    2,6          0,7                          -0,6        -0,4                         - 1,0

Etats- Unis :                        2,1          0,4                          -0,2          0,9                           0,7

(Sources : comptes nationaux et BNPP)

 

On constate que non seulement cette reprise est plus précoce mais plus forte dans les deux grands pays de la zone euro (certains conjoncturistes y attendent même de meilleurs chiffres). Pourquoi ?

 

Les raisons en sont nombreuses :


Monétaires et de change :


- Taux d’intérêt bas et même record en France maintenus pendant une longue période,

- Stabilité de change de l’euro (zone de 50 pays – 500 millions d’habitants) avec de nombreux autres pays riches (Suisse, Japon, Canada, Australie), ou moins riches mais importants comme le Brésil ou ceux d’Asie du Sud Est. En dehors de la période de dislocation des marchés (août 2008 – mars 2009), stabilité de change avec le RU, le Nord, l’Est et le Sud de l’Europe, et avec de nombreux pays d’Asie, d’Afrique ou d’Amérique latine qui était déjà traditionnel depuis 2003 ;


- Plus grande utilisation de l’euro au niveau international,

- Hausse pendant un an du dollar US,

- Endettement plus faible des agents économiques,

- Déficits publics plus faibles,

- Système bancaire plus solide,

- Attirance de l’épargne mondiale qui recherche stabilité et sécurité,

- Effet richesse : moins placée en titres risqués, l’épargne allemande et française a été beaucoup moins touchée par la crise,

 

Economiques et sociales :


- Stabilisateurs automatiques plus efficaces, limitant la baisse de la consommation,

- Maintien des circuits commerciaux qui n’ont pas été détruits par les variations brutales de change,

- Reprise du commerce mondial : l’Europe est plus ouverte aux échange mondiaux, notamment avec les pays émergents qui n’ont pas connu de récession ou connaissent une bonne relance ;

- Plus grande taille économique de l’Europe (30% à 35% du PIB mondial), plus intégrée au commerce mondial,

- Moindre utilisation des paradis fiscaux (fuites limitées en $, temporairement ?),

- Allègements des structures étatiques peu performantes,

- Existence d’Etats et de structures sociales plus puissants, protégeant mieux le citoyen,

- Moindre consommation d’hydrocarbure,

- Meilleure qualité de la consommation (gâchis des grosses voitures)

 

 

Conclusion : Attention aux remèdes de nos dirigeants français


Bien qu’il faille maintenir une certaine stimulation conjoncturelle, les déficits excessifs inquiètent beaucoup. L’argent de la relance doit être utilisé de façon rentable. La dérive du surendettement, désormais moins utile économiquement, devient même très dangereuse à terme. Jean Peyrelevarde a raison. On rappelle que la révolution française est la conséquence d’une crise de surendettement.


Enfin, Sarkozy et l’UMP utilisent cet argent pour acheter les catégories sociales, comme l’a fait Chirac en son temps, ce qui a entraîné des performances économiques médiocres de la France. A force de « gâcher » l’argent ainsi, l’économie devient moins performante avec risque d’inflation : on s’installe dans la stagnation.


Attention à la dérive à la japonaise ou au risque de sortie de la zone euro !

 

Olivier Barthalon, membre du groupe Europe-modem78 et du Mouvement Européen.

 

 

*              *              *

Partager cet article

Repost 0
Olivier Barthalon - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Modem à Saint-Quentin en Yvelines
  • : Bienvenue, Ce blog existe à l'initiative de plusieurs adhérents du Modem habitant les différentes communes de Saint Quentin en Yvelines. Il porte les valeurs du Mouvement Démocrate. Il est donc ouvert à tous : adhérents, sympathisants et à tous les autres ! Ce blog est là pour alimenter la réflexion, favoriser le débat d'idées, les prises de positions et faire avancer concrètement les sujets qui nous concernent tous. A bientôt.
  • Contact