Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 22:36

Lors de la "Conférence contre la pauvreté", en décembre 2012, le gouvernement avait promis la mise en place d’un nouveau dispositif sous la forme d’une sorte d'allocation mensuelle d’un montant équivalent à celui du RSA. Le 1er ministre a annoncé sa mise en place à l'automne. Cette "garantie jeunes" sera versée en même temps que la signature d'un contrat d'un an renouvelable entre un jeune de moins de 25 ans en situation d'isolement et de grande précarité et la mission locale.

Celle-ci s’engage à offrir au jeune un accompagnement soutenu par l'intermédiaire d'un travailleur social qui devra établir avec lui un projet d’insertion et lui faire régulièrement des propositions adaptées de formation ou d’emploi, dont les emplois d’avenir et les contrats de génération. De son côté, le jeune signataire sera tenu de respecter les étapes programmées du parcours et d’accepter les propositions adaptées qui lui seront faites" (site du ministère de la jeunesse).

Une allocation d'un montant d'environ 450 euros par mois (l'équivalent du RSA) sera attribuée au jeune "pendant les périodes sans emploi ni formation". Le gouvernement entend toucher "en rythme de croisière" 100 000 jeunes par an, ceux qui ne sont ni à l'école, ni en formation, ni en emploi, souvent en rupture familiale, et qui ont souvent perdu l'espoir de s'en sortir. Une commission décidera des "entrées et sorties du dispositif selon le respect des engagements" (source, l'Observatoire de l'Institut National de la Jeunesse et de l'Education Populaire-INJEP). Il est vrai que selon cette même source, le chômage des jeunes de moins de 25 ans dépasse les 26 % et leur taux de pauvreté est un des plus élevés d'Europe.

Cette annonce du 1er ministre fait suite à la "recommandation" des ministres de l'emploi et des affaires sociales de l'UE de la mise en place d'une "garantie pour la jeunesse" dans les 27 états, ceci après celle de la Commission européenne pour que les jeunes sans emploi puissent recevoir dans les 4 mois qui suivent la perte de leur emploi ou de leur sortie de l'école une formation, un apprentissage ou un stage. Cet outil doit compléter, s'articuler avec les dispositifs nationaux.

Assistanat sans réels débouchés? Mesure à la fois absurde et contre-productive, des chèques donnés aux jeunes en rupture sociale contre un accompagnement de leur Mission locale, un peu comme si on payait "les décrocheurs pour qu'ils aillent à l'école" comme le dénonce Christophe Madrolle, secrétaire général adjoint du Mouvement démocrate, éducateur dans les quartiers nord de Marseille, donc bien au courant du vécu et des besoins de la jeunesse en rupture sociale ? Il est vrai que les Missions locales sont déjà surchargées (cf celles de Saint-Quentin-en-Yvelines) : cette mesure va-t-elle leur permettre de faire mieux ? Pas sûr ! Les entreprises ne risquent-elles pas de profiter de ce genre de contrat pour éviter un vrai contrat de travail ?

Une vue à court terme sans réforme de fond ? Pour reprendre les termes de Christophe Madrolle, " le seul moyen de réduire la rupture sociale des jeunes, c'est de miser sur l'école et sur l'entreprise, comme le soutient depuis longtemps François Bayrou. Il s'agit de donner à l'Éducation nationale les moyens dont elle a besoin, mais aussi de repenser en profondeur les filières techniques, les stages en entreprises et les plans régionaux de formation, afin qu'ils soient enfin des tremplins vers l'emploi".

La totalité de l'article est sur le site du Mouvement démocrate

Observatoire de la jeunesse et des politiques de la jeunesse

Pour nos lecteurs: la plate-forme qui héberge ce blog a changé sa présentation et le mode d'inscription à la newsletter. Pour s'abonner, il suffit de cliquer sur la ligne qui s'inscrit en bas de la page: "s'abonner à ce blog".

Si vous voulez nous écrire, le courriel n'a pas changé: modemsqy78@gmail.com

Merci de nous lire et de nous suivre en vous inscrivant pour être au courant de nos articles

C'est quoi l'emploi ? C'est quoi l'avenir ? Garantie jeunes ?

Partager cet article

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Modem à Saint-Quentin en Yvelines
  • : Bienvenue, Ce blog existe à l'initiative de plusieurs adhérents du Modem habitant les différentes communes de Saint Quentin en Yvelines. Il porte les valeurs du Mouvement Démocrate. Il est donc ouvert à tous : adhérents, sympathisants et à tous les autres ! Ce blog est là pour alimenter la réflexion, favoriser le débat d'idées, les prises de positions et faire avancer concrètement les sujets qui nous concernent tous. A bientôt.
  • Contact