Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 17:18

Nous souhaitons un joyeux Noël à tous nos lecteurs, en famille, entre amis, avec une pensée spéciale pour toutes celles et ceux qui seront dans la peine, et dans la solitude

 

joyeux-noel.jpg

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 21:19

Rire et bonne humeur, nous en avons bien besoin par ces temps moroses !

 Qui nous donne rire et bonne humeur ?  Deux enfants de Trappes qui parlent des "banlieues"  autrement que par les clichés trop souvent entendus : Omar Sy et Jamel Debbouze

Omar Sy est à l'affiche pour son dernier film qui sort cette semaine " De l'autre côté du Périph". omar-sy-musee-grevin.jpg

Profitant de son passage dans la région pour la promotion de son film, TV FIL 78 jamel-debbouze.jpgl'interviewe (voir ci-dessous).  Il associe l'autre enfant trappiste, Jamel Debbouzze.

L'occasion pour nous de mettre aussi à l'honneur celui qui a découvert Jamel Debbouzze: "Papy", le fondateur-directeur du théâtre d'improvisation  de Trappes, "Déclic Théâtre"; une  rencontre qui date de 1989 lorsqu'au Collège Gustave Courbet, Papy, alors comédien éducateur, propose des ateliers d'improvisation théâtrale aux collégiens. Jamel  lui montre ses talents : c'est le début de la carrière que nous connaissons aujourd'hui.

Si vous écoutez la vidéo, vous découvrirez qu"Omar Sy se trouvait bien trop timide pour ce genre de théâtre!

Le héros des" Intouchables" et de " De l'autre côté du Périph" fera son entrée au Musée Grévin, ce 18 décembre; quant à  Jamel Debbouzze il  a refusé : un seul trappiste sera  donc en cire au musée (voir la "vignette" ci-dessus)... en attente d'autres "enfants de ces quartiers" incubateurs de talents !

 http://youtu.be/sJXrk-NpcYw

 

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans La vie dans les 7 communes
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 20:55

humanisme_d.jpgLoin de se réduire la pauvreté qui touche 15% de la population  risque d'augmenter  les prochaines années.                                                              pauvrete.jpg

En conclusion de la Conférence nationale contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale qui s'est tenue à Paris les 11 et 12 Décembre, le Premier Ministre a donné un aperçu  des lignes directrices qui seront dévoilées le  22 Janvier 2013, à l'occasion d'une réunion interministérielle de lutte contre l'exclusion.

Les principales mesures envisagées prévoient :

  • Une augmentation du RSA de 10% pour 2017, avec une première revalorisation en 2013
  • Une "Garantie" Jeunes" pour les 18-25 ans qui ne sont ni en emploi, ni en formation, mais en situation de grande précarité : elle sera expérimentée en septembre 2013 dans 10 territoires pilotes avant sa généralisation progressive
  • Une  hausse du barème de la CMU-Complémentaire pour arriver à couvrir 500 000 personnes supplémentaires
  • La création de 8 000 places d'hébergement supplémentaires en 2013
  • Un effort budgétaire en soutien à l'accès au logement (prévention des expulsions, résidences sociales ...)
  • Sont prévues en corollaire des mesures concernant la scolarisation des enfants de moins de trois ans avec aide pour les cantines,  en particulier dans les "ZEP" et une meilleure gouvernance  des politiques sociales.

Ces principales mesures sont sur le "Portail du Gouvernement".

 Quelques réactions et questions à la suite de ces annonces:

  • Le RSA est versé par les départements, or, beaucoup connaissent déjà des difficultés financières.  Bien sûr, les dépenses liées à ce RSA seront compensées par l'Etat, mais décalées de  plusieurs années; les départements devront se charger de ces dépenses pendant les premières années. La charge sera donc alourdie pour ces derniers, et l'augmentation bien faible pour les allocataires!
  • Concernant les mesures de soutien à l'éducation pour les enfants de moins de trois ans, le Premier Ministre n'a pas chiffré cet effort !

Pour reprendre les arguments de la députée européenne Nathalie Griesbeck, et de l'adjointe au maire de Bordeaux en charge des solidarités, ce plan va dans le bon sens car il est bien sûr urgent de penser aux besoins immédiats, mais il faut aussi préparer le long terme.  Ces places urgentes doivent être réparties sur tout le territoire et il est impératif de travailler en lien avec les associations qui connaissent concrètement les demandes des personnes en situation de précarité.

De toute façon, le levier essentiel pour lutter contre la pauvreté et l'exclusion est l'emploi : pour cela, il est nécessaire de créer de l'activité économique, seul moyen de créer de la richesse, et d'encourager tous les acteurs sociaux à la partager.

 

Sources: Portail du Gouvernement

               Site du Mouvement démocrate

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 08:29

Pour l'instant, il est difficile de répondre à ces questions; mais il est certain que tout un pan de notre industrie (un de plus) est en péril, que des hommes souffrent, et que la fracture entre le gouvernement et les Français s'aggrave.                                  haut-fourneau.jpg

C'est ce que Nathalie Griesbeck, élue de Lorraine "écœurée et indignée",  exprime en quelques phrases dans la vidéo ci-dessous.

Pour décrypter le projet Ulcos, voici quelques extraits du quotidien "Le Monde" du 3 Décembre, chacun étant  libre d'apprécier sa faisabilité ou non, en essayant de  prendre en compte tous les critères financiers, environnementaux, à court et long terme en particulier.

 

Ulcos, pour "Ultra-Low Carbon Dioxide Steelmaking" (soit "processus sidérurgiques à très basses émissions de CO2"), est un projet européen de captage et de stockage du dioxyde de carbone (Carbon capture and storage, CCS). Cette technologie doit permettre de réduire d'au moins 50 % les émissions de CO2 lors de la fabrication de l'acier, une activité industrielle très émettrice de ce gaz à effet de serre.

 

Piloté par un consortium de 48 entreprises et organisations issues de 15 pays européens, dont Arcelor Mittal, ce projet vise donc  à réduire très fortement les émissions de dioxyde de carbone liées à la production d’acier en Europe.

C'est un défi à relever pour cette filière industrielle qui est l'une des plus polluantes du secteur primaire.

 

Le site de Florange, en Moselle, était candidat pour expérimenter ce projet et être transformé en usine de captage et de stockage de CO2 : l'occasion rêvée pour les lorrains de relancer leurs hauts-fourneaux et de préserver leurs emplois.

Arcelor Mittal a donc annoncé son retrait de ce projet : le site lorrain pourra-t-il concourir au prochain appel d'offres qui serait lancé par la Commission européenne en 2013 ?

 

Source: le quotidien "Le Monde" du 3 Décembre 

 

La vidéo est ci-dessous :

 

http://www.dailymotion.com/video/xvnros_20121206-retrait-ulcos-par-mittal_news

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans Europe
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 23:43

Inutile de revenir sur le feuilleton UMP, sauf à confirmer ce que chacun a bien compris : cette situation ne risque pas d'inciter les Français à la confiance envers les hommes politiques !       opposition.jpg

Mais ce qui est navrant est aussi ce qu'on entend dans la bouche des chefs de parti et qui semble résumer leur programme !

Si ce ne sont pas les termes exacts, ce sont les idées :

L'UMP a besoin d'un chef  car nous (ce parti) sommes le premier opposant au gouvernement

L'UDI est aujourd'hui (soit depuis une dizaine de jours)  le seul opposant au gouvernement

Le FN est le seul véritable opposant ...

Etc ...

Si le seul programme est "s'opposer",  pour faire tomber le gouvernement et être la future alternance, ce n'est pas notre façon de concevoir l'opposition !

L'opposition,  c'est aussi la représentation  d'une partie du pays, des Français aussi responsables que les autres, qui veulent que la France sorte de l'ornière dans laquelle elle est aujourd'hui et dont elle n'arrive pas à s'extraire, ou même dans laquelle elle s'enfonce chaque jour un peu plus (voir les chiffres du chômage qui viennent d'être publiés et les prévisions de croissance à 0,2% pour ne pas dire récession alors que les chiffres officiels prévoyaient 0,8%).

S'opposer, c'est accepter de reconnaître ce qui semble bien pour le pays, c'est le lendemain, être capable de dire qu'une mesure ne va pas dans le bon sens pour le pays, quitte à se faire passer pour des       girouette.jpg     

Pour cela, il faut accepter d'être "non aligné" (un terme de guerre froide souvent entendu ces jours-ci !), d'être libre, ce qui rend plus fort.  C'est cette façon de s'opposer en se sentant aussi responsables que ceux qui sont  à tous les échelons du pouvoir que nous concevons.

     

 bandeau

 

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 22:34

Les médias ont annoncé, jeudi 22 novembre, l'adoption de la reconnaissance du vote blanc par l'Assemblée Nationale. Enfin, une avancée démocratique que beaucoup (dont le Mouvement Démocrate) réclamait depuis longtemps. Cette proposition n'était pas inscrite dans le "Rapport Jospin"; c'est donc un progrès, même si cette demande a été faite plusieurs fois par des députés de tout bord politique.vote-balnc.jpg

Cela va-t-il réconcilier les Français avec la vie politique, limiter l'abstention ?  Peut-être, puisque c'est reconnaître que le vote blanc est un suffrage à part entière, et non un vote nul, mais ce n'est pas forcément sûr !

Quand on lit la proposition de loi (elle doit encore être approuvée par le sénat), il s'agit d'une avancée restreinte puisque les votes blancs seront  comptés à part, en dehors des votes nuls, et annexés au procès-verbal de chaque bureau de vote, mais  ils ne seront pas pris en compte pour  déterminer le nombre des suffrages exprimés.

Ainsi, au second tour de la dernière élection présidentielle, les votes blancs et nuls comptés ensemble ont représenté presque 6% des suffrages. Si le vote blanc était compté dans les suffrages exprimés, François Hollande (et Jacques Chirac avant lui, en 1995) aurait été élu sans la majorité absolue, ce qui pourrait mettre en cause la légitimité de l'élu. Ou au moins le faire réfléchir sur son élection à la majorité relative.

 Selon un sondage IFOP, le tiers des Français qui votent "blanc" le font car ils ne  se reconnaissent pas dans les candidats. Si cette proposition devient loi après le vote positif du sénat, on peut espérer que des abstentionnistes n'iront pas "à la pêche" au 2éème tour des élections; il leur faudra penser à apporter leur bulletin blanc pour le glisser dans l'urne !

Une proposition de reconnaissance du vote blanc, un premier pas pour un peu plus de démocratie. Oui, mais un tout petit pas !

A propos de la "vignette" : toute ressemblance avec l'actualité politico-médiatique serait évidemment fortuite!

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 16:18

Peut-on dresser un bilan de gouvernement après six mois d'exercice ? Discutable … Mais on peut malgré tout tenter de regarder dans quel sens vont les réformes proposées, avec malgré tout en tête une question essentielle: seront-elles appliquées ou pas ?

Depuis quelque temps sortent des rapports, des projets... Qui n'a pas entendu parler de "Rapport Gallois sur la compétitivité", de" Rapport Jospin", de petites phrases lancées pendant des interviews..?Quelquefois, cela ne vous rappelle pas quelque chose ?

Petits et plus grands florilèges

  • Lors de la réunion interministérielle sur la Conférence sociale qui s'est tenue mi-novembre, a été évoquée la résurrection  du Commissariat au Plan, à l'origine des plans quinquennaux, (un organisme créé par la Général de Gaulle en 1946 et supprimé par le Gouvernement Villepin),  l'idée étant de créer un lieu où l'on peut discuter de tout, de manière démocratique.

C'est aujourd'hui une demande des syndicats, mais aussi celle du candidat Bayrou qui proposait dans son plan de réindustrialisation, d'ouvrir la discussion avec les partenaires sociaux dans un cycle de négociation afin de rénover le climat social dans l’entreprise et de créer un Commissariat national aux stratégies. Un pays confronté aux défis qui sont les nôtres a besoin de faire travailler ensemble tous les acteurs de son redressement.

  • Ce  commissariat était une des pièces de sa stratégie : le produire en France…François Bayrou demandait aussi  une loi-cadre portant sur le "redressement réarmement productif" du pays ! Mais il défendait aussi  l'idée d'une politique européenne, trop  limitée aujourd'hui  à une politique de la concurrence. Il proposait à nos partenaires un plan de reconquête des marchés dont l'Europe est absente, en particulier dans les secteurs de haute technologie.

On est loin de la marinière "made in France Britain " du ministre du redressement productif !

  • Rapport Jospin ou Pour un renouveau démocratique                 rapport-jospin.jpg

Parmi les 131 pages de ce rapport, quelques extraits

-P 37: pour un Parlement plus représentatif

Elle [la commission] se prononce pour le maintien du  mode de scrutin majoritaire uninominal à deux tours pour l'élection de l'essentiel des députés  assorti de l'introduction d'une part limitée de scrutin proportionnel : 10% soit 58 députés au plus, sans augmentation du nombre de députés

-P 53: Rupture avec la pratique du cumul des mandats, une vieille habitude, une singularité en Europe.  Cette rupture serait la pierre de touche de toute une  politique de rénovation de la vie publique. Il propose de rendre incompatible le mandat de parlementaire avec  tout mandat électif autre  qu'un mandat local simple, à compter des prochaines élections locales, donc en mars 2014 pour les  élections municipales. 

-P 87: renforcer le régime des incompatibilités entre tout emploi public et toute activité professionnelle

-P 103: Créer une Autorité de déontologie de la vie publique et mettre en place un dispositif d'alerte éthique, dans une stratégie globale de prévention des conflits d'intérêt.

En symétrie, souvent beaucoup plus audacieuse il y a  6 mois, voilà ce que proposait le candidat du Mouvement Démocrate sur ce même sujet de "Moralisation de la vie publique"

De façon générale, il demandait un "projet de loi-cadre de moralisation de la vie publique" soumis à référendum le jour des élections car, c'est une nécessité, souvent annoncée, toujours différée, ce qui risque d'être le cas ! Quelques articles de cette loi

Article 3 : Composition et élection de l'Assemblée nationale

100 députés élus au scrutin de liste proportionnel (pratiquement le double de ce que préconise le Rapport Jospin) correctif (et non complémentaires, comme le propose le "Rapport Jospin); une disposition à appliquer lors "du prochain renouvellement de l’Assemblée nationale", donc en Juin 2012, ce qui serait aujourd'hui réalisé !

Article 5 : Interdiction et limitation du cumul des mandats

Le mandat de député est incompatible avec tout autre mandat électif.

Article 7 : Vote blanc

Pour l'ensemble des scrutins régis par le code électoral, les bulletins blancs sont pris en compte dans le calcul des suffrages exprimés.

Aucune allusion sur ce sujet dans le "Rapport Jospin" ;  reconnaître ce vote serait peut-être le moyen de limiter l'abstention, au moins de ceux, et ils sont nombreux, qui ne se reconnaissent dans aucun des deux candidats finalistes et se détournent de tout vote. Cela éviterait aussi qu'un des deux finalistes se croit représentant de la moitié du pays !

Article 11 : Prévention des conflits d'intérêts

1.- Les personnes concourant à l’exécution d’un service public ont l’obligation de veiller à ne pas se placer dans une situation qui les exposerait à un intérêt privé de nature à influencer ou à paraître influencer l’exercice indépendant, impartial et objectif de leurs fonctions.

2. - Il est institué une Autorité de déontologie de la vie publique (cf. plus haut la mention du rapport P 103) chargée du respect des règles de déontologie et de la prévention des conflits d’intérêts au sein du Gouvernement, du Parlement, de toutes les administrations de l’Etat et des collectivités territoriales ainsi que des entreprises publiques.

Article 13 : Indépendance de l’Audiovisuel public

Les présidents des sociétés France Télévisions et Radio France et de la société en charge de l'audiovisuel extérieur de la France sont nommés pour cinq ans par la Commission Nationale de l’Audiovisuel Public, dont la composition garantira le pluralisme et la représentation des usagers.

Rien sur ce sujet dans le "Rapport Jospin", ce qui est une grave lacune si on se rappelle la soi-disant indépendance des médias dans le gouvernement précédent, pendant la campagne électorale, et même aujourd'hui certains jours !

En guise de conclusion: un Rapport qui va dans le bons sens pour "moraliser la vie publique" mais qui n'ose pas franchir le pas ni  inscrire la France dans la liste des pays démocratiques, qui reconnaissent, en chacun de ses membres, un citoyen responsable.

On constate encore beaucoup de freins:

  • Peur de  l'instabilité gouvernementale  qui fait instiller une dose homéopathique de proportionnelle (comme si les états européens pratiquant ce mode de scrutin étaient ingouvernables !)
  • Cumul des mandats limité (et une proposition déjà contestée comme si un député détenait  un mandat local et non législatif national)

Et pourtant pour reprendre les termes de Dominique Rousseau (P 112), Universitaire, un des rédacteurs  du "Rapport Jospin" : C'est sagesse que d'être audacieux dans les  moments où la démocratie est en crise".

Sources: "Rapport Jospin" et Programme du Candidat F Bayrou pour les Présidentielles 2012

 



Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 13:12

Bienvenue sur ce blog !

Non, nous n'avions pas déserté ce moyen de rencontre et de dialogue qu'est un blog, simplement des "raisons (administratives) indépendantes de notre volonté" nous ont empêchés de publier des articles.

Depuis les dernières notes, les vacances se sont finies.. Des représentants du Mouvement Démocrate yvelinois, dont saint-Quentinois, sont allés à l'Université de rentrée à Guidel (Finistère), des réunions se sont tenues, enfin bref toutes les activités habituelles ont eu lieu.

Comme la majorité de ses membres, les adhérents yvelinois ont réaffirmé leurs valeurs et les fondements de leur mouvement.

Parmi ceux-ci, l'indépendance nous tient à coeur !  C'est  donc sur ce sujet que nous avons choisi de refaire naître l'activité de notre blog.

Quelques explications pour comprendre le contexte de cette note.

Le journal de Guyancourt publie des tribunes ouvertes à la majorité et à "l'opposition". Sur la  dernière parution, la liste "majorité municipale", met en cause "l'UMP et les centristes", liant les deux formations. Comme cela est fréquent, l'équipe de la liste "soutenue par le MoassezDem" a donc voulu faire le point sur ce que colportent les médias quant à notre positionnement.    

L'article du magazine en question peut-être lu en cliquant ICI (colonne de gauche "Guyancourt Magazine")

Voici la première partie de notre note

Cette tribune est consacrée au logement, plus exactement à la "menace sur le logement".  L'article rappelle la loi de mobilisation du foncier public et le passage de 20 à 25% du taux minimum de  logements sociaux. La menace viendrait "des parlementaires UMP et Centristes" qui ont déposé des recours devant le conseil Constitutionnel pour des questions de procédure, ce qui est "irresponsable".

Cette tribune appelle deux précisions de notre part.

Première précision

La presse s'est largement faite écho de la création d'un nouveau parti "centriste", "démocrate" et "indépendant", soit trois termes qui correspondent à ce que nous portons depuis la création du Mouvement Démocrate. Or, et ceci est important, le terme "indépendant" ne semble pas avoir le même sens pour tous. Pour ce nouveau parti, l'UDI, présidé par JL Borloo, indépendance  va de pair avec  "alliance" avec l'UMP, soit un soutien "de facto" à cette formation qui s'inscrit dans cette majorité et une opposition systématique au gouvernement actuel, ce qui est une curieuse façon de définir l'indépendance et de comprendre le bien du pays.

Pour le Mouvement Démocrate, indépendance veut dire être dans l'état d'esprit de pouvoir travailler avec tous ceux qui portent un projet dans lequel nous nous reconnaissons. Notre  démarche ne consiste pas à demander d'abord l'étiquette politique de celui ou celle qui porte le projet et de juger ensuite selon cette première réponse, quitte à aller contre des mesures qui s'avèrent positives pour le bien du pays ou du territoire et de rester dans une attitude politicienne stérile. Ceci a comme conséquence que nous sommes capables de dialoguer et de travailler aussi bien avec ce nouveau parti, qu'avec d'autres formations politiques de "droite, comme de "gauche" avec lesquelles nous serions en accord sur des points fondamentaux. Cela ne  signifie pas rejoindre tel ou tel parti. Cette indépendance nous a coûté cher (à tous les sens du terme) après l'élection présidentielle, mais nous avons montré que nous étions, chacun individuellement puisque sans consigne de vote,  capables d'être libres et indépendants et de ne pas nous enfermer dans une alliance systématique avec une formation politique, en l'occurrence, ici,  la "droite". La liberté a un  prix, nous l'assumons et restons ouverts à tout dialogue  sur ces bases, à condition de ne pas toujours nous demander en préalable, de "quel côté nous sommes" !

Il est donc clair, si un amalgame pouvait être fait, que nous ne voulons pas d'une étiquette "centriste et droite" avec ces deux adjectifs accolés comme inséparables!

La suite, si désirée par nos lecteurs,  est sur le blog:  www.guyancourt-en-mouvement.eu

Bonne lectureImage2

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 14:47

Vous trouverez ci-dessous le communiqué envoyé par Evelyne Duquennoy, candidate aux élections législatives dans la 11ème circonscription                                                             merci 4

                      

Evelyne Duquennoy,

Candidate aux législatives dans la XIème circonscription

 

  

Au lendemain du premier tour des legislatives, je remercie les électeurs de la 11ième circonscription des Yvelines qui m’ont apporté leur confiance.

 

Je remercie aussi ceux qui m'ont entourée et soutenue pendant cette campagne, courte mais intense.

 

Malgré un résultat décevant, comme pour beaucoup de nos candidats, je reste fermement engagée dans le combat démocratique et pour la pluralité de l'expression politique de notre pays.

 

Je reste convaincue de la nécessité de retrouver une économie assainie et productive, pour assurer l'emploi et l'avenir de nos enfants, et pour sauver les conquêtes sociales de nos aînés.

 

Etant donné les positionnements marqués des candidats présents au second tour, je n’apporte mon soutien à aucun des deux. J’invite cependant les électeurs à se déplacer pour aller voter, que leur suffrage se porte ou non sur un candidat.

 

 

 

Evelyne Duquennoy

www.evelyne2012.fr

 

 

 

 

 

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 18:12

Veuillez trouver ci-dessous les remerciements et la position du candidat MoDem de la 1ere circonscription des Yvelines pour le 2éme tour des élections législatives      merci-4.jpg

 

Je remercie les électrices et les électeurs ainsi que l’équipe de bénévoles qui ont soutenu ma candidature Modem. J’apprécie d’autant plus leur soutien que le contexte politique est toujours aussi difficile pour les partis autres que le PS et l'UMP.

 

Notre score est décevant mais compréhensible par le système qui met en place une dynamique de bipartisme ayant pour résultat une réponse binaire : gauche ou droite.

 

Avec l’inversion du calendrier électoral, les élections législatives passent au second plan pour assurer ou non une majorité au président élu alors que les députés sont appelés à légiférer et que le chef de gouvernement est nommé par le président en fonction de la constitution de l’Assemblée Nationale.

 

Le taux d’abstention de ces élections législatives montre que beaucoup de Français ne sont pas satisfaits par le choix et le système qui leur sont proposés.

Ceci explique les problèmes de gouvernance de notre pays : l’Assemblée Nationale ne représente pas tous les courants de pensée de notre pays et, de ce fait, occulte bien des débats nécessaires à notre démocratie.

 

Le diagnostic et le programme de François Bayrou sont toujours d’actualité pour restaurer la confiance des Français en leurs élus :

  • moraliser la vie publique avec le non-cumul des mandats et la reconnaissance d'une dose de proportionnelle
  • sortir la France du surendettement pour nous libérer de l’emprise des marchés financiers,
  • réindustrialiser notre pays pour créer des emplois qualifiés et une « économie propre »,
  • sauver notre modèle social pour bien vivre ensemble, en bonne santé et dans un logement décent
  • refonder une Europe plus démocratique et solidaire dans sa diversité.

Devant le choix binaire qui nous est proposé dans la 1ère circonscription, je laisse à chacun le soin de voter en son âme et conscience.

Pour ma part, à titre personnel, je glisserai dans l’enveloppe un bulletin blanc que je veux voir un jour reconnu.

 

Jean-Marc Coursin  http://coursin2012.hautetfort.com/

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article

Présentation

  • : Modem à Saint-Quentin en Yvelines
  • : Bienvenue, Ce blog existe à l'initiative de plusieurs adhérents du Modem habitant les différentes communes de Saint Quentin en Yvelines. Il porte les valeurs du Mouvement Démocrate. Il est donc ouvert à tous : adhérents, sympathisants et à tous les autres ! Ce blog est là pour alimenter la réflexion, favoriser le débat d'idées, les prises de positions et faire avancer concrètement les sujets qui nous concernent tous. A bientôt.
  • Contact