Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 10:56

Le Cercle de Réflexion et d’Initiatives Citoyennes Yvelines (CRIC Yvelines) en partenariat avec le Comité Pauvreté et Politique                              comite-pauvrete.jpg

      vous invite à sa nouvelle Conférence interactive

                Jeudi 28 février 2013 à 20h30 - Salle Montgolfier – hôtel de ville de Versailles

Lutte contre la pauvreté

                        Quel rôle de l’entreprise pour replacer l’homme au coeur de l’économie ?

Venez échanger et débattre autour de notre témoin Bertrand de Kermel, Président du Comité Pauvreté et Politique

 Modérateur : François-Gilles Chatelus, secrétaire adjoint du CRIC Yvelines, administrateur du Comité Pauvreté et Politique

 Pour savoir ce qu'est le Comité Pauvreté et Politique: voir leur site et leur page d'accueil 

 Le Comité Pauvreté et Politique interpelle les hommes politiques de France et d’Europe pour que l’économie serve à supprimer : pauvreté,  chômage,  illettrisme,  misère matérielle et morale,       exclusion,  perte de revenu et d’emploi

Le Comité Pauvreté et Politique est un laboratoire d’idées, ce que l’on appelle communément un « think tank ».



Il a été créé sous forme d’association Loi de 1901, à l’issue d’un colloque qui s’est tenu à l’Assemblée Nationale le 11 juin 1994, sur le thème : « le plus démuni au cœur du débat politique ». Nos adhérents, répartis sur toute la France, sont extrêmement motivés. Ils sont de toutes obédiences politique et confessionnelle. Nous avons aussi des partenariats en Europe.



Notre originalité par rapport aux multiples think tanks existants est que TOUTES nos propositions visent à éradiquer la pauvreté, en s’attaquant à leurs causes et non à leurs effets.

 

 

N’obéissant à aucune obédience politique, le Comité Pauvreté & Politique se tient à la disposition de tous ceux, hommes politiques et responsables d’associations qui souhaitent bénéficier de son expertise dans la lutte contre la pauvreté.

 

 

Le CRIC - Yvelines est  :

 

Une association loi 1901 créée par des élus locaux des Yvelines désireux de partager leurs expériences, le Cercle de Réflexions et d’Initiatives Citoyennes a pour vocation à être un catalyseur d’idées, à faire émerger de bonnes pratiques de gestion des collectivités locales. Il est ouvert à tout élu local, responsable associatif, citoyen issu de toutes les composantes de la société qui apporteront leur vision pragmatique, locale, nationale ou internationale. Il vous invite ainsi à venir débattre en public sur les sujets de société qui vous touchent au quotidien et ambitionne d’élaborer des nouveaux outils d’aide à la décision dans le cadre de la gestion des politiques locales dans des domaines aussi divers que l’eau, les déchets, la politique sanitaire et sociale, la petite enfance etc… Le format original de ces débats offrira au public un temps d’expression le plus large et dense possible

 

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 22:25

 

Voilà un exemple concret qui illustre notre façon de concevoir la démocratie telle que nous humanisme d la voudrions à tous les niveaux, national, entreprise, local : l'exemple de l'échec des négociations entre la direction et les salariés de Goodyear, exemple d'un dialogue de sourds dans lequel chacun a campé sur ses positions et qui aboutit à une impasse.

 

Pour illustrer cet eemple à éviter, quelques extraits des propos d'un élu local qui a vécu ces événements à Amiens :

 

 

« Ils peuvent bien annoncer toute la misère du monde, ça fait plus de cinq ans qu'on devrait être au chômage et pour l'instant, on est toujours des salariés Goodyear » : ces propos détonnant sont ceux d'un responsable de la CGT d'Amiens-Nord à l'AFP, fin septembre 2012. Le syndicat majoritaire venait de contraindre la direction à retirer son plan de départs volontaires.

« Quatre mois plus tard, la réalité a rattrapé la provocation », souligne avec amertume Jean-Christophe Loric, conseiller général MoDem d'Amiens.  Goodyear vient en effet d'annoncer la fermeture pure et simple du site, 1.200 emplois devraient être supprimés.

Pour l'élu local, cette situation dramatique met en lumière « cinq ans de négociations infructueuses entre la direction et les syndicats de salariés, cinq années où chacun a campé sur ses positions, en préférant le rapport de force à la solution négociée ». « Ni les uns, ni les autres, n'ont eu comme souci premier la préservation de l'emploi et de l'outil industriel. Ils ont préféré aller dans le mur », s'indigne-t-il.

À ses yeux, « le pire peut toutefois être évité, pour la moitié au moins des salariés ». « Sur les 1.173 emplois menacés, 537 sont aujourd'hui affectés à la production de pneus agricoles. Une filière rentable, pour laquelle il existe un repreneur : le groupe Titan », souligne Jean-Christophe Loric. « Partout dans le monde, Titan reprend l'activité agraire de Goodyear. À Amiens, il a formulé des engagements précis et garantie les postes. Mais l'échec des négociations salariales maintient ce repreneur sur la touche », dénonce-t-il.

L'édile demande donc à l'État de « prendre au plus vite ses responsabilités, faute de l'avoir fait plus tôt, en nommant un médiateur indépendant ». « En mettant tous les acteurs autour de la table, avec le soutien des salariés, ce médiateur peut aboutir à un accord et sauver la moitié des emplois. Pour les autres, l'État doit accompagner la reconversion. Mais il faut aller vite, chaque jour perdu nous rapproche de la fermeture ».

 

"Mettre tous les acteurs autour d'une table" c'est la meilleure méthode pour avancer, pour éviter un contrat gagnant-perdant  qui aboutira forcément à un affrontement à plus ou moins long terme.  C'est ce que nous demandons dans les dialogues (ou conflits ?) engagés actuellement sur le plan national ( "mariage pour tous" par exemple) ou local (projet d'école par exemple, voir notre note précédente)

 

"La liberté et la solidarité sont donc les fruits de politiques décidées en commun, soutenues et parfois conduites directement par la puissance publique"

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 11:51

Vous êtes invités                                                   RV-democratie-copie-1.jpg

 

 Mercredi 30 janvier, pour débattre avec Olivier Mongin et François Bayrou sur le thème :

 

                                          "villes du XXe siècle, entre global et local"

 

                                           à l'occasion du 4e Rendez-vous de la démocratie.

 

 Venez leur poser en direct toutes vos questions !

 

                                   de 19h à 20h précises, au siège du Mouvement Démocrate 

 

- Qui ?Olivier Mongin est éditeur, directeur de publication de la revue Esprit, vice-président du syndicat de la presse culturelle et scientifique, co-Fondateur du club les Métropolitaines, a enseigné la philosophie politique à Lyon II et au centre Sèvres à Paris.

- Quoi ? Trente minutes d'exposé de notre invité, suivies de vingt-cinq minutes de questions et de débats, et d'une conclusion de cinq minutes.

- Quand ? Mercredi 30 janvier, de 19h à 20h précises.

- Où ? 133bis, rue de l'Université, dans le 7e arrondissement de Paris.

Cette rencontre est ouverte. Elle accueille bien entendu nos adhérents et sympathisants, mais aussi toute personne intéressée.

 

 

Lire la suite sur le site du Mouvement démocrate

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 14:24

"Courage et unité" : ces deux termes résument les vœux de François Bayrou à la presse, prononcés le 18 janvier.                                                                       independant_d.jpg

L'intégralité de son discours est sur le site du Mouvement Démocrate ou dans la vidéo ci-dessous; voici quelques points qui en résument les grandes lignes.

Le président du MoDem  revient longuement sur la prise d'otages au sein du complexe gazier d'In Amenas, sur les menaces que cette action confirme pour notre pays, pour l'Union européenne, pour les européens vivant au Mali dont 6 000 Français. Ces événements confirment aussi ce que notre mouvement ne cesse de dire haut et fort: L’Europe de la défense n’est plus désormais une idée pour l’avenir : elle est une exigence pour le présent. Elle ne peut pas attendre.

La solidarité française face à cette situation est celle que nous devrions avoir face à une autre guerre, celle qu'il nous faut mener contre le chômage ou les menaces économiques. Je la défends [cette idée] parce que l’ampleur des changements, psychologiques, juridiques, sociaux, que nous devons conduire pour que la France retrouve sa force et son rayonnement sont tels qu’ils ne peuvent être portés par une minorité partisane….  Je n’ai jamais cru que le jeu de la bipolarisation permettait de résoudre les problèmes de notre pays… la plupart des réponses aux défis d’un pays qui doit conduire son redressement et sa reconstruction ne sont pas des réponses de camp."Un sondage paru dernièrement montre que les Français jugent que ce clivage droite/gauche n’a plus de signification réelle", ce qui n'empêche pas des sensibilités différentes…mais, ajoute-t-il, l’unité du pays est une obligation en temps de crise.                          bandeau

C'est particulièrement vrai pour les projets sociétaux qui font aujourd'hui l'actualité, dont le dernier sur le non-cumul des mandats, un engagement formel de la campagne présidentielle de François Hollande.

La France a besoin que l’on bouscule ce système épuisé. La France a besoin de comportements nouveaux, d’une vie publique renouvelée, surprenante, vivante, qui ne soit plus un monopole, même partagé à deux. …Courage et unité. Je forme le vœu que cette année nous permette de faire avancer ces deux nécessités.

François Bayrou a aussi évoqué les élections à venir en 2014. Ce seront d'abord les élections municipales, appropriées par excellence à une démarche d’équipes et de majorités locales, car ce qui compte pour une ville, ce n’est pas l’étiquette des candidats, mais leur qualité humaine et leur projet…C'est aussi l'occasion de vivre une première expérience de démocratie participative . Viendront ensuite les élections européennes : l’Europe est un grand enjeu pour la France et un grand enjeu pour le monde qui a besoin d'une "Europe efficace,..accessible aux citoyens.

Certes, nous avons connu des défaites, mais nous avons dit la vérité : c'est notre identité à nulle autre pareille.. . et nous la revendiquons.

Bonne année à tous.

 

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 21:13

 
François Bayrou était ce matin, mercredi 16 Janvier, l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV. democrate d

 

Cette interview qui peut être visionnée sur la vidéo ci-dessous se décompose en trois parties:

 

- Mali: Nous avons besoin d'une Europe de la Défense, volontaire et organisée . L'intervention suscite plusieurs questions:   : est que nous serons appuyés par nos alliés ?Où est l'Europe ? Où est l'OTAN?

 

Partie 1 


-Emploi : Faisons le pas nécessaire vers la simplification du droit du travail.

 

Partie 2

 

 -Non cumul des mandats: Le repousser à 2017 serait une escroquerie civique. L'annonce du Président de la République entendue ce 16 Janvier confirmant le vote de la loi du non-cumul des mandats .. "pendant le quinquennat.".. laisse dans le flou ! 2017 ? donc rien pour 2014 ? Et la dose de proportionnelle aux élections ? Cette "moralisation de la vie publique"  à laquelle le mouvement démocrate est attaché a du "plomb dans l'aile"

 

Partie 3:

 

Nous vous invitons à revivre les trois temps forts de cette émission en cliquant sur chacune de ces 3 parties  

 

Vidéo :

 

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 21:47
Pendant presque 3/4 d'h, interviewé sur France-Inter, dans l'émission " Tous politiques", François Bayrou a donné son point de vue sur l'actualité de ces derniers jours.    democrate_d.jpg
 

Manifestation contre "le mariage pour tous" : il a reformulé  les arguments déjà présentés pendant la dernière campagne présidentielle: notre pays a besoin d'union et non d'une France coupée en 2; les mots ont un sens, le terme "mariage" a une autre connotation que celui d''union civile" qu'il préconise; un  référendum sur ce sujet est risqué car c'est un sujet "brûlant". Cependant, le gouvernement doit écouter les manifestants car le rôle d'un président est d'entendre tous les Français.

L'intervention au  Mali: la France ne pouvait faire autrement qu'intervenir devant l'urgence de la situation.

Accord sur l'emploi conclu entre les partenaires sociaux : il est  "très positif et très encourageant pour l'avenir". Le dialogue social va dans le bon sens. Dans les habitudes françaises, dans les moeurs françaises qui sont des moeurs d'affrontement, voir les syndicats de salariés et les représentants du patronat s'entendre sur des choses qui ont du poids, c'est très positif et très encourageant pour l'avenir"...

"La généralisation de la complémentaire santé", "les droits à l'assurance chômage et à la formation maintenus même si on change d'entreprise"... "le freinage sur le temps partiel" sont des points positifs, tout comme faire entrer des salariés dans les conseils d'administration des grandes entreprises, ce qui était une des demandes fortes du candidat François Bayrou.
Il faut maintenant travailler à la  simplification du contrat de travail car les avancées concernent surtout les grandes entreprises; rien ne change pour les petites entreprises, les artisans ou les  moyennes entreprises,.  

Le rôle du "Centre" et en particulier de notre mouvement: il n'est pas lié au nombre de parlementaires; d'ailleurs des leaders actuels ne sont pas à l'assemblée nationale, à droite, comme à gauche. Le décalage entre vie parlementaire et vie nationale est de plus en plus important. Rien ne pourra changer tant que la loi n'inscrira pas un pourcentage de représentation proportionnelle à l'Assemblée  : le président de la République s'y est engagé dans sa campagne… Attendons la suite …

François Hollande a certainement une juste appréciation de ce qu'il faut faire, il lui faut maintenant  assumer le changement nécessaire pour accomplir les réformes structurelles qui s'imposent si la France veut se redresser.

 La totalité de l'interview est dans la vidéo ci-dessous

 

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 18:53

Troisième rendez-vous de la démocratie : Pluralisme ou bipartisme, un enjeu pour l'avenir"RV-démocratie

 

Pourquoi les" Rendez-vous de la démocratie" ?

 

-Parce qu'au cœur de l'identité du Mouvement Démocrate, il y a le débat d'idées.

-Débattre, réfléchir ensemble, c'est accepter les différences d'approches, confronter les analyses, et, au bout du compte, voir l'essentiel qui rassemble. Ce débat d'idées sera particulièrement important dans les mois qui viennent, alors que la situation de la France et celle de l'Europe sont une préoccupation de plus en plus vive pour tous les citoyens.

La prochaine édition des "Rendez-vous de la démocratie", se tiendra mardi 15 janvier et traitera de : "Bipartisme ou pluralisme, un enjeu pour l'avenir".

 

À cette occasion, François Bayrou sera aux côtés de :

Gérard GRUNBERG, Chercheur associé au Centre d'études européennes de Sciences Po, spécialiste de sociologie politique et particulièrement des partis politiques et des systèmes politiques.

Mardi 15 janvier 2013, de 19 h. à 20 h. précises

133bis rue de l'Université 75007 Paris, Salle Jean Lecanuet

Cette rencontre est ouverte. Elle accueille bien entendu nos adhérents et sympathisants, mais aussi toute personne de votre entourage qui serait intéressée.

Pour plus de renseignements sur l'auteur, sur les "Rendez-vous de la démocratie", sur les thèmes des deux rencontres précédentes,  voir le site du Mouvement démocrate 

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 12:15

Notre pays doit s'unir , et non pas assister à l'exaspération de divisions, à la renaissance de la vieille quererelle des enseignements privé-public .. Il y a des choses plus urgentes à traiter !

 

Voir l'interview  de François Bayrou sur ce sujet, donnée à ITL ce mardi 8 Janvier 2013: cliquez sur ce lien 

 

Ci-dessous, un dessin humoristique de Yann  Wehrling, porte-parole du Mouvement Démocrate; "Union nationale" .. voilà un titre qui tombe à point nommé ! union-natiuonale.jpg

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 20:55

humanisme_d.jpgLoin de se réduire la pauvreté qui touche 15% de la population  risque d'augmenter  les prochaines années.                                                              pauvrete.jpg

En conclusion de la Conférence nationale contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale qui s'est tenue à Paris les 11 et 12 Décembre, le Premier Ministre a donné un aperçu  des lignes directrices qui seront dévoilées le  22 Janvier 2013, à l'occasion d'une réunion interministérielle de lutte contre l'exclusion.

Les principales mesures envisagées prévoient :

  • Une augmentation du RSA de 10% pour 2017, avec une première revalorisation en 2013
  • Une "Garantie" Jeunes" pour les 18-25 ans qui ne sont ni en emploi, ni en formation, mais en situation de grande précarité : elle sera expérimentée en septembre 2013 dans 10 territoires pilotes avant sa généralisation progressive
  • Une  hausse du barème de la CMU-Complémentaire pour arriver à couvrir 500 000 personnes supplémentaires
  • La création de 8 000 places d'hébergement supplémentaires en 2013
  • Un effort budgétaire en soutien à l'accès au logement (prévention des expulsions, résidences sociales ...)
  • Sont prévues en corollaire des mesures concernant la scolarisation des enfants de moins de trois ans avec aide pour les cantines,  en particulier dans les "ZEP" et une meilleure gouvernance  des politiques sociales.

Ces principales mesures sont sur le "Portail du Gouvernement".

 Quelques réactions et questions à la suite de ces annonces:

  • Le RSA est versé par les départements, or, beaucoup connaissent déjà des difficultés financières.  Bien sûr, les dépenses liées à ce RSA seront compensées par l'Etat, mais décalées de  plusieurs années; les départements devront se charger de ces dépenses pendant les premières années. La charge sera donc alourdie pour ces derniers, et l'augmentation bien faible pour les allocataires!
  • Concernant les mesures de soutien à l'éducation pour les enfants de moins de trois ans, le Premier Ministre n'a pas chiffré cet effort !

Pour reprendre les arguments de la députée européenne Nathalie Griesbeck, et de l'adjointe au maire de Bordeaux en charge des solidarités, ce plan va dans le bon sens car il est bien sûr urgent de penser aux besoins immédiats, mais il faut aussi préparer le long terme.  Ces places urgentes doivent être réparties sur tout le territoire et il est impératif de travailler en lien avec les associations qui connaissent concrètement les demandes des personnes en situation de précarité.

De toute façon, le levier essentiel pour lutter contre la pauvreté et l'exclusion est l'emploi : pour cela, il est nécessaire de créer de l'activité économique, seul moyen de créer de la richesse, et d'encourager tous les acteurs sociaux à la partager.

 

Sources: Portail du Gouvernement

               Site du Mouvement démocrate

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 22:34

Les médias ont annoncé, jeudi 22 novembre, l'adoption de la reconnaissance du vote blanc par l'Assemblée Nationale. Enfin, une avancée démocratique que beaucoup (dont le Mouvement Démocrate) réclamait depuis longtemps. Cette proposition n'était pas inscrite dans le "Rapport Jospin"; c'est donc un progrès, même si cette demande a été faite plusieurs fois par des députés de tout bord politique.vote-balnc.jpg

Cela va-t-il réconcilier les Français avec la vie politique, limiter l'abstention ?  Peut-être, puisque c'est reconnaître que le vote blanc est un suffrage à part entière, et non un vote nul, mais ce n'est pas forcément sûr !

Quand on lit la proposition de loi (elle doit encore être approuvée par le sénat), il s'agit d'une avancée restreinte puisque les votes blancs seront  comptés à part, en dehors des votes nuls, et annexés au procès-verbal de chaque bureau de vote, mais  ils ne seront pas pris en compte pour  déterminer le nombre des suffrages exprimés.

Ainsi, au second tour de la dernière élection présidentielle, les votes blancs et nuls comptés ensemble ont représenté presque 6% des suffrages. Si le vote blanc était compté dans les suffrages exprimés, François Hollande (et Jacques Chirac avant lui, en 1995) aurait été élu sans la majorité absolue, ce qui pourrait mettre en cause la légitimité de l'élu. Ou au moins le faire réfléchir sur son élection à la majorité relative.

 Selon un sondage IFOP, le tiers des Français qui votent "blanc" le font car ils ne  se reconnaissent pas dans les candidats. Si cette proposition devient loi après le vote positif du sénat, on peut espérer que des abstentionnistes n'iront pas "à la pêche" au 2éème tour des élections; il leur faudra penser à apporter leur bulletin blanc pour le glisser dans l'urne !

Une proposition de reconnaissance du vote blanc, un premier pas pour un peu plus de démocratie. Oui, mais un tout petit pas !

A propos de la "vignette" : toute ressemblance avec l'actualité politico-médiatique serait évidemment fortuite!

Repost 0
Modem Saint-Quentin en Yvelines - dans MoDem
commenter cet article

Présentation

  • : Modem à Saint-Quentin en Yvelines
  • : Bienvenue, Ce blog existe à l'initiative de plusieurs adhérents du Modem habitant les différentes communes de Saint Quentin en Yvelines. Il porte les valeurs du Mouvement Démocrate. Il est donc ouvert à tous : adhérents, sympathisants et à tous les autres ! Ce blog est là pour alimenter la réflexion, favoriser le débat d'idées, les prises de positions et faire avancer concrètement les sujets qui nous concernent tous. A bientôt.
  • Contact